Facebook Flux RSS du Forum
AudioManip
 D'Ormesson, et les faits. Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
Daniel




Inscrit le: 30 Juil 2013
Messages: 510
Localisation: Dans les dunes des lagunes, sous la lune

MessagePosté le: 06 Déc 2017 à 18:47    Sujet du message:  D'Ormesson, et les faits. Répondre en citantRevenir en haut

Je suis abasourdi de voir l'hommage universel bien-pensant et très "je veux en être, moi aussi, moi aussi" rendu à Jean D'Ormesson, paix à lui.
Ça me met carrément mal à l'aise, comme si on ne s'attachait qu'à l'aspect sympathique et réconfortant du bonhomme. C'était une sorte de petit lutin bienveillant et talentueux, soit, il avait du verbe et de la verve, soit dérechef.
Mais bon, le gars restait un réactionnaire pur et dur. Et ça, ce sont aussi des faits.

Je me rappelle sa position lors des élections présidentielles et le moins que l'on puisse dire, c'est que le gars ne faisait pas dans la dentelle. Fillon lui apparaissait comme un révolutionnaire (!!!)
[Jean d’Ormesson n’avait pas dit beaucoup de bien d’Alain Juppé en octobre dernier. Il en est tout autrement de François Fillon à qui il semble faire toute confiance pour redresser le pays. Dans une émission sur Paris Première mercredi soir, l’écrivain a dit tout le bien qu’il pense de François Fillon, « ​le seul qui propose quelque chose de révolutionnaire »]


On le qualifiait de partisan de droite jamais blessant. Mouais.
Je me rappelle cette citation toute en nuance et pas blessante pour un sou :
[“Je suis pleinement favorable au mariage gay, mais seulement entre politiciens de gauche. Tout ce qui peut contribuer à leur non-reproduction est un bienfait pour tous !”]

Décidément non, je n'aimais pas beaucoup Jean D'Ormesson.
Par contre, il avait une certaine ressemblance physique avec Jean Poiret, et ça, c'était un plus Très heureux

_________________
Oui. Quoique...
-----------------------------------------
http://www.pompougnac-daniel.com
Voir le profil de l'utilisateurSite Web: Visiter le lien
bernard



Age: 58
Inscrit le: 30 Juil 2013
Messages: 482

MessagePosté le: 06 Déc 2017 à 23:19    Sujet du message:  Re: D'Ormesson, et les faits. Répondre en citantRevenir en haut

Ta seconde citation ne serait-ce pas simplement un blague, plutôt drôle ? ... s'il avait été de gauche, il aurait dit "politiciens de droite"
J'ai aimé son Rapport Gabriel, une vue actualisée du Micromegas de Voltaire.
Voir le profil de l'utilisateurSite Web: Visiter le lien
Daniel




Inscrit le: 30 Juil 2013
Messages: 510
Localisation: Dans les dunes des lagunes, sous la lune

MessagePosté le: 07 Déc 2017 à 1:42    Sujet du message:  Re: D'Ormesson, et les faits. Répondre en citantRevenir en haut

Dans le contexte, non, ce n'était pas vraiment une blague.
Surtout que de braves gars comme Eric Zeymour et d'autres ont volontiers utilisé cette phrase. D'une pierre, deux coups, "politiciens de gauche" étant la moins grave, bien sûr.
Tout est problème de contexte, en fait. Et de qui rit. Non, plutôt avec qui on rit, comme disait Bedos.

Si cette citation est bien de lui (je n'étais pas à ses côtés quand il l'a prononcée), je suis agacé par le rapprochement fait entre la demande et les aspirations d'une communauté souvent exclue (les gays) et l'aspect "du coup, on ne se reproduit plus", ce qui était bien le crédo de ces pénibles d'intégristes.

_________________
Oui. Quoique...
-----------------------------------------
http://www.pompougnac-daniel.com
Voir le profil de l'utilisateurSite Web: Visiter le lien
Daniel




Inscrit le: 30 Juil 2013
Messages: 510
Localisation: Dans les dunes des lagunes, sous la lune

MessagePosté le: 07 Déc 2017 à 1:52    Sujet du message:  Re: D'Ormesson, et les faits. Répondre en citantRevenir en haut

J'ai lu le Rapport Gabriel, à la demande d'un ami. Bien écrit, phrases soignées, humour en filigrane.
Je crois bien que je savais malheureusement ce que j'allais trouver dans ce livre. Ce qui est dommage pour moi et pour l'ouvrage.

Comme au bout du compte, le thème même de ce bouquin m'est absolument étranger, incompréhensible et incongru, je partais sur de mauvaises bases.
Je suis un athée désolé par les gamineries et les constructions mentales délirantes concernant toutes les formes de religion.

Je pense d'ailleurs que sur le sujet de la religion, D'Ormesson s'est aussi bien égaré, au niveau interviews... Il en a laché de sévères, parfois.

Bon, je reconnais, j'ai manqué d'humour Cligne

_________________
Oui. Quoique...
-----------------------------------------
http://www.pompougnac-daniel.com
Voir le profil de l'utilisateurSite Web: Visiter le lien
sardonicus



Age: 51
Inscrit le: 29 Juil 2013
Messages: 980
Localisation: Entre Mercure et Alpha Centauri
Loisirs: de base...

MessagePosté le: 07 Déc 2017 à 9:28    Sujet du message:  Re: D'Ormesson, et les faits. Répondre en citantRevenir en haut

Ce qu'il y a de bien avec J d'O, c'est qu'on sait qui il est: Le penseur pseudo moderniste méga réac du torchon le plus rétrograde de France.Il n'est pas clivant, il est une frange d'un camp: les réacs sauf sur ce qui concerne son soi couillesque. Bref, du fils dévoyé de famille à principe incapable d'oublier et de réapprendre. Il a eu l'entregent pour faire son trou mais faut pas croire que pour autant ça devient notre tête de gondole comme l'était Hugo jusqu'à la mort du nouveau représentant de l'aspiration collective du bon Peuple François... Le Johnnysme dans sa médiocrité véhiculée et dans son impact de masse est bien plus dangereux que l’entre-soi prétentieux et exclusif du d'ormessisme. Avec le johnnisme, des gars comme toi ou moi se retrouveront "interrogés" par O'brien alors que les d'ormessistes sont dans une certaines mesures capables de nous laisser le droit à notre vie du moment que ça ne se voit pas et que ça n'influe sur rien d'autre que nous.

_________________
http://soundcloud.com/sardonicus
http://limperturbable.bandcamp.com/

Norbert : C'est fini, Conan. Les règles ont changé. Il faut s'adapter maintenant.
Conan : Oui, c'est ça. S'adapter. Demande donc à un chien de s'adapter à la salade, tu vas voir.
Voir le profil de l'utilisateurSite Web: Visiter le lien
bernard



Age: 58
Inscrit le: 30 Juil 2013
Messages: 482

MessagePosté le: 07 Déc 2017 à 10:58    Sujet du message:  Re: D'Ormesson, et les faits. Répondre en citantRevenir en haut

Bien d'accord avec ça. Car, puisqu'on "sait" et que c'est limpide, on peut se permettre de dire qu'on a aimé ponctuellement tel ou tel texte sans adhérer au tout Cligne
En parlant de religion, je pense, Daniel, que tu as lu ce roman à travers une lorgnette qui n'est pas la bonne, pas la mienne en tout cas. J'ai fais le lien avec Micromegas : l'as-tu lu pour apprécier le parallèle entre les deux textes ? Bien que ce soit exagéré de le dire, mais je peux bien le penser à travers "ma" lorgnette si je veux, Voltaire a posé là une idée de la science-fiction, bien qu'il faille attendre le siècle juste après (quelques décennies en fait) et la mécanisation de l'industrie pour penser techniquement le futur dans une dimension inégalée jusqu'alors, apanage de la SF.
Voir le profil de l'utilisateurSite Web: Visiter le lien
sardonicus



Age: 51
Inscrit le: 29 Juil 2013
Messages: 980
Localisation: Entre Mercure et Alpha Centauri
Loisirs: de base...

MessagePosté le: 07 Déc 2017 à 13:55    Sujet du message:  Re: D'Ormesson, et les faits. Répondre en citantRevenir en haut

Une subjectivité bien maîtrisée reste la meilleure définition de l'objectivité Sourit

_________________
http://soundcloud.com/sardonicus
http://limperturbable.bandcamp.com/

Norbert : C'est fini, Conan. Les règles ont changé. Il faut s'adapter maintenant.
Conan : Oui, c'est ça. S'adapter. Demande donc à un chien de s'adapter à la salade, tu vas voir.
Voir le profil de l'utilisateurSite Web: Visiter le lien
Daniel




Inscrit le: 30 Juil 2013
Messages: 510
Localisation: Dans les dunes des lagunes, sous la lune

MessagePosté le: 07 Déc 2017 à 16:17    Sujet du message:  Re: D'Ormesson, et les faits. Répondre en citantRevenir en haut

Citation :
En parlant de religion, je pense, Daniel, que tu as lu ce roman à travers une lorgnette qui n'est pas la bonne

Oui, je suis tout à fait d'accord, tu as vraiment raison. Et c'est bien ce que je regrette, je le dis plus haut.
Quelle que soit l'approche concernant le "produit" religion, je bloque de toute façon et je perds toute notion d'objectivité et de plaisir, voire d'intelligence.
Adieu donc le fameux plaisir de découvrir et de se laisser porter, tranquille.

Pardon, je suis inexact. Quand Cavanna cause de religion, j'ai la banane jusqu'aux oreilles.
Mais pas D'Ormesson, il ne peut y avoir aucun recul dans ses écrits. Il parle de lui.

Citation :
Le Johnnysme dans sa médiocrité véhiculée et dans son impact de masse est bien plus dangereux que l’entre-soi prétentieux et exclusif du d'ormessisme.

Vrai, pour en ce moment. Mais Johnny s'oubliera, plus vite qu'on ne le pense. Pas ce que colportent les D'Ormesson et consort.

Citation :
Une subjectivité bien maîtrisée reste la meilleure définition de l'objectivité

Excellent ! Très heureux

_________________
Oui. Quoique...
-----------------------------------------
http://www.pompougnac-daniel.com
Voir le profil de l'utilisateurSite Web: Visiter le lien
bernard



Age: 58
Inscrit le: 30 Juil 2013
Messages: 482

MessagePosté le: 07 Déc 2017 à 17:53    Sujet du message:  Re: D'Ormesson, et les faits. Répondre en citantRevenir en haut

http://lettres.ac-rouen.fr/voltaire/micromegas/txt/integrnn.pdf
Voir le profil de l'utilisateurSite Web: Visiter le lien
Daniel




Inscrit le: 30 Juil 2013
Messages: 510
Localisation: Dans les dunes des lagunes, sous la lune

MessagePosté le: 07 Déc 2017 à 19:47    Sujet du message:  Re: D'Ormesson, et les faits. Répondre en citantRevenir en haut

Merci pour le lien, Bernard.
J'avais lu Micromegas, il y a trèèèès longtemps, au lycée, je crois. Aurais-je le courage de le relire, je ne sais pas.
Plus haut, tu fais le lien entre le Rapport Gabriel et Micromegas, ce qui est justement vu, à mon avis.
C'est d'ailleurs tout le souci en ce qui me concerne.

Si tu lis (ou relis) Zadig, celui-ci dénonce la connerie des êtres humains, mais pas celle de Dieu, qui reste un référent. Voltaire était un déiste, ce qui diminue pour moi sa lucidité, mais non son talent, quoi qu'il en soit

Je pourrais d'ailleurs être taquin en notant comme Voltaire, que l'Homme est effectivement à l'Ouest (mais pour des raisons différentes) puisqu'il trouve le moyen de se créer des chimères, Dieu en l'occurence, alors que la réalité devrait suffire très largement à notre bonheur, ou notre malheur (au choix).

_________________
Oui. Quoique...
-----------------------------------------
http://www.pompougnac-daniel.com
Voir le profil de l'utilisateurSite Web: Visiter le lien
bernard



Age: 58
Inscrit le: 30 Juil 2013
Messages: 482

MessagePosté le: 08 Déc 2017 à 11:38    Sujet du message:  Re: D'Ormesson, et les faits. Répondre en citantRevenir en haut

Désolé, je m'habille chez C&A ... lol

Je pense que Voltaire serait toujours déiste aujourd'hui (à part qu'il fait de la musique plutôt sympa : https://projektrecords.bandcamp.com/album/then-and-again). L'idée est un peu différente de son époque : dire qu'il a fallu "Quelque chose" pour mettre l'étincelle au noyau originel - le Big Bang - et qu'ensuite ce "Quelque chose" laisse faire n'a rien de particulièrement religieux, c'est même à la croisée de son chemin avec la science.

Quant aux lectures au lycée, tu as bien de la chance, moi j'étais en classe "mécanique", tu sais, les nuls trop cons pour qu'on essaie même de leur placer des heures de philo.
Voir le profil de l'utilisateurSite Web: Visiter le lien
Daniel




Inscrit le: 30 Juil 2013
Messages: 510
Localisation: Dans les dunes des lagunes, sous la lune

MessagePosté le: 08 Déc 2017 à 12:23    Sujet du message:  Re: D'Ormesson, et les faits. Répondre en citantRevenir en haut

Citation :
Quant aux lectures au lycée, tu as bien de la chance, moi j'étais en classe "mécanique", tu sais, les nuls trop cons pour qu'on essaie même de leur placer des heures de philo.

Alors, tout va bien, car au lycée, tous mes potes étaient en classe mécanique dans le batiment un peu plus loin, les "techniques" comme on les appelait. Très heureux

Quant à Voltaire, l'autre, il fait de la musique plutôt sympa, oui.

_________________
Oui. Quoique...
-----------------------------------------
http://www.pompougnac-daniel.com
Voir le profil de l'utilisateurSite Web: Visiter le lien
La Diou



Age: 45
Inscrit le: 07 Nov 2014
Messages: 239
Localisation: ailleurs (mais plus loin)

MessagePosté le: 11 Déc 2017 à 21:30    Sujet du message:  Re: D'Ormesson, et les faits. Répondre en citantRevenir en haut

Moi, j'en reviens aux classiques aussi, vous ne m'en voudrez pas .... Mort de rire Mort de rire Mort de rire

https://www.youtube.com/watch?v=e_eJE4AhDng

_________________
"Voici que s'avance l'immobilisme, et nous ne savons pas comment l'arrêter ..." - E.F.
Voir le profil de l'utilisateur
sardonicus



Age: 51
Inscrit le: 29 Juil 2013
Messages: 980
Localisation: Entre Mercure et Alpha Centauri
Loisirs: de base...

MessagePosté le: 12 Déc 2017 à 0:10    Sujet du message:  Re: D'Ormesson, et les faits. Répondre en citantRevenir en haut

Gauchissss... Sourit

_________________
http://soundcloud.com/sardonicus
http://limperturbable.bandcamp.com/

Norbert : C'est fini, Conan. Les règles ont changé. Il faut s'adapter maintenant.
Conan : Oui, c'est ça. S'adapter. Demande donc à un chien de s'adapter à la salade, tu vas voir.
Voir le profil de l'utilisateurSite Web: Visiter le lien
La Diou



Age: 45
Inscrit le: 07 Nov 2014
Messages: 239
Localisation: ailleurs (mais plus loin)

MessagePosté le: 12 Déc 2017 à 22:30    Sujet du message:  Re: D'Ormesson, et les faits. Répondre en citantRevenir en haut

sardonicus a écrit :
Gauchissss... Sourit


tout le monde n'a pas eu la chance de grandir en RDA ...

_________________
"Voici que s'avance l'immobilisme, et nous ne savons pas comment l'arrêter ..." - E.F.
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel




Inscrit le: 30 Juil 2013
Messages: 510
Localisation: Dans les dunes des lagunes, sous la lune

MessagePosté le: 13 Déc 2017 à 12:25    Sujet du message:  Re: D'Ormesson, et les faits. Répondre en citantRevenir en haut

J'adhère. Son tome 1 des poèmes d'Aragon est intemporel, magnifique.

_________________
Oui. Quoique...
-----------------------------------------
http://www.pompougnac-daniel.com
Voir le profil de l'utilisateurSite Web: Visiter le lien
La Diou



Age: 45
Inscrit le: 07 Nov 2014
Messages: 239
Localisation: ailleurs (mais plus loin)

MessagePosté le: 13 Déc 2017 à 22:27    Sujet du message:  Re: D'Ormesson, et les faits. Répondre en citantRevenir en haut

aaaaaaah, enfin un homme de goût ! non mais !

_________________
"Voici que s'avance l'immobilisme, et nous ne savons pas comment l'arrêter ..." - E.F.
Voir le profil de l'utilisateur
neilerua



Age: 34
Inscrit le: 30 Juil 2013
Messages: 266
Localisation: dans les intermondes paysagers
Loisirs: généalogie de ce qui advient ...

MessagePosté le: 21 Déc 2017 à 1:08    Sujet du message:  Re: D'Ormesson, et les faits. Répondre en citantRevenir en haut

Daniel a écrit :

Si tu lis (ou relis) Zadig, celui-ci dénonce la connerie des êtres humains, mais pas celle de Dieu, qui reste un référent. Voltaire était un déiste, ce qui diminue pour moi sa lucidité, mais non son talent, quoi qu'il en soit

Je pourrais d'ailleurs être taquin en notant comme Voltaire, que l'Homme est effectivement à l'Ouest (mais pour des raisons différentes) puisqu'il trouve le moyen de se créer des chimères, Dieu en l'occurence, alors que la réalité devrait suffire très largement à notre bonheur, ou notre malheur (au choix).


la lucidité:

Montaigne était Catholique parce que c'était la religion de son roi et de sa nourrice disait-il: il était catholique comme on peut être Périgourdin, par fidéisme en somme; n'empêche qu'en terme de lucidité, il excellait sur bien des points ... tiens d'ailleurs pour exemple c'est lui qui disait qu"épouser sa maîtresse c'était comme chier dans un panier et se le mettre sur la tête", ou bien "sur le plus haut trône du monde, on n'est jamais assis que sur son cul." Bref les petites perles qu'on trouve dans les essais...

Voltaire

Concernant Voltaire dans ma représentation du Monsieur, je vois un grand bourgeois mesquin affairiste très doué pour la satire littéraire et la joute philosophique avec ses pairs. En fait sur la forme, Voltaire était toujours vainqueur quand bien même il aurait eu tord. Un esprit mordant, toujours le mot cinglant pour évacuer le débat, on relèvera ses moqueries à l'égard de Rousseau -qui en deviendra parano- en réduisant l'état de nature Rousseauiste à l'homme primitif ou bien les diatribes (à juste titre mais pas avec de bons arguments selon moi) envers Leibniz au sujet de l'absurdité de sa Théodicée (Dieu qui aurait créé le meilleur des mondes possibles car il ne saurait manquer de perfection...pour faire hyper court) en prenant l'exemple du tremblement de terre de Lisbonne et ses 70 000 morts.
Et puis ce genre de citation relevée par Henri Guillemin entre autre, si je me souviens bien: "Un pays bien organisé est celui où le petit nombre fait travailler le grand nombre, est nourri par lui, et le gouverne " ça me fait penser un peu à une espèce de Laurent Joffrin de Libé ou un BHL du XVIIIeme siècle mais avec le talent en plus (Le talent c'est pour Voltaire hein !).
Bref, je pense que le problème de Voltaire n'est pas tant son manque de lucidité que sa mauvaise foi...

Le Dieu chimérique

Dis moi ce que tu appelles Dieu et je te dirai ce que j'en pense !

Pour ma part, je suis bien incapable de réfuter la vision panthéiste d'un Spinoza qui se résume au célèbre "Deus cive natura". Le Dieu de Spinoza c'est La Nature immanente, à comprendre tout ce qui est ici et maintenant. Contrairement aux religions monothéistes, point d'arrière monde, point de transcendance, point de jugement Divin, ni même d'intention, de prescription ou de morale divine. Nous sommes nous même qu'une infime partie de l'entendement de Dieu, comme tout ce qui existe...
Le bien, le mal dans tout ça ? Dynamités ! (bien avant Nietzsche qui se disait à lui même -et à juste titre- être de la dynamite).
La vision de Spinoza exposée géométriquement dans son manuscrit testamentaire "L'Ethique" m'a donnée en vérité même bon nombre d'arguments contre les athées chevronnés contempteur des religions qui (à mon sens) souffrent de la même maladie que ceux qu'ils aiment à critiquer...L'épuisement !


Aragon

Sinon ( à la manière d'un Sartre) j'aime pas trop le côté coco compagnon de route d'Aragon...
Néanmoins, je suis fou de ses poèmes
"Tu n'en reviendras pas toi qui courrait les filles,
jeune homme dont j'ai vu battre le coeur à nu
Tu n'en reviendras pas toi non plus
vieux joueur de manille
Qu'un obus à couper par le travers en deux
toi le tatoué l'ancien légionnaire
tu survivras longtemps sans visage sans yeux..."

_____

"Tout est affaire de décor
changer de lit changer de cor
à quoi bon puisque c'est encore
moi qui moi même me trahi
moi qui me traîne et m'éparpille dans les bras semblable de filles
ou j'ai cru trouver un pays..."

puis l'affiche rouge, l'étrangère etc ...

-Bon en fait c'est à cause (ou plutôt grâce) à Ferré que Ferrat, je préfère l'anarcho au coco pour tout un tas de raison mais peu importe... -

Aragon c'est aussi "Aurélien", le roman je veux dire... et donc bin ....faut croire que j'aime bien voir mon prénom écrit quelque part !

_________________
La mélodie ininterrompue de mon/ma Bête Intérieur(e) par Le Quatrième Homme
Voir le profil de l'utilisateurSite Web: Visiter le lien
sardonicus



Age: 51
Inscrit le: 29 Juil 2013
Messages: 980
Localisation: Entre Mercure et Alpha Centauri
Loisirs: de base...

MessagePosté le: 21 Déc 2017 à 6:56    Sujet du message:  Re: D'Ormesson, et les faits. Répondre en citantRevenir en haut

Marrant ces deux références à Aragon. La première évoque sans trop d'erreurs possibles mon suisse manchot adoré et la deuxième une chanson ça comme dont la meilleure version à mon sens est celle d'un adorateur de Cendrars:

https://youtu.be/w0gwrc_Bqyg

A propos de Voltaire, je suis toujours surpris qu'oon lui accorde autant d'importance "testamentaire". C'est un bon bourgeois de son époque avec une éducation poussée d'un bourgeois de son époque capable de raisonner finement parce que c'est son avantage et son staut à préserver de bon bourgeois de son époque. Bref, c'est une grande gueule finaude et opportuniste jamais détaché de la matérialité égocentrée de son existence confortable. Il parle Dieu comme on évoque maintenant une série TV ou humanité comme on parle de ses potes de clan ou de bistrot. L'entre-soi élevé au rang de vertu à œillères. Fin, cultivé, aiguisé mais con de n'avoir rien vraiment vécu (des qualités que l'on retrouve chez Stendhal sans qu'il en ait les défauts). Son rapport à Dieu ressemble plus à de l'auto satisfecit voire à du complexe de bourgeois qui cherche à faire passer l'acquis par coup de bite paternel pour un "self made manisme" pseudo poétique (parce que dans le même temps il conchie le roturier). Bref, c'est le con à qui on met un bourre pif avant minuit, histoire d'être tranquille pour l'heure des vraies ripailles. Laissons le où il est, on a bien assez de Voltaire à longueur d'assemblées, ministères, palais roy heu présidentiel et presses.

A propos de Dieu, les athées sont simplement la deuxième fesse d'un même cul. J'ai toujours trouvé idiot au dernier degré cette volonté perpetuelle d'un camp ou l'autre à vouloir asséner une réponse là où le seul intérêt du questionnement religieux est justement le questionnement vu que la réponse... en gros, ce que Nietzsche a dû vraisemblablement évoquer avec un définitif "Dieu est mort".


Faut toujours boire son pinard de mauvaise qualité avec un anar plutôt qu'avec un Stal: le stal t'obligera à crier sur la place publique que ce vin est une merveille là où l'anar te dira en se marrant qu'on va avoir mal à la gueule demain...

_________________
http://soundcloud.com/sardonicus
http://limperturbable.bandcamp.com/

Norbert : C'est fini, Conan. Les règles ont changé. Il faut s'adapter maintenant.
Conan : Oui, c'est ça. S'adapter. Demande donc à un chien de s'adapter à la salade, tu vas voir.
Voir le profil de l'utilisateurSite Web: Visiter le lien
La Diou



Age: 45
Inscrit le: 07 Nov 2014
Messages: 239
Localisation: ailleurs (mais plus loin)

MessagePosté le: 22 Déc 2017 à 22:03    Sujet du message:  Re: D'Ormesson, et les faits. Répondre en citantRevenir en haut

J'aime beaucoup les remarques que tu fais, neilerua.

Concernant Montaigne, de toute la liste c'est mon préféré. Comme tu dis, un type qui sait ramener les sujets pompeux à l'essentiel... et qui sait aussi voir de l'essentiel dans les petites choses et les petites gens. On m'avait raconté qu'il se levait matin pour aller faire un tour dans son jardin vêtu de sa chemise de nuit, en toute saison, juste pour le plaisir de retourner se coucher ensuite dans son lit encore chaud. Rien que ça, c'est à mon sens la marque d'un mec pour qui la philosophie n'est pas un vain mot, mais apporte à la fois une qualité de pensée et un confort de vie Mort de rire

Pour Voltaire, je ne l'ai jamais tellement apprécié... à notre époque ça donnerait un Bouvard quelconque, qui sacrifierait la moitié de l'humanité pour le plaisir de faire un bon mot. Sur ce point, je préfère encore les gens du 17e, au moins ils persiflaient avec grâce. La seule chose que je peux apprécier chez lui, c'est son rôle dans l'affaire Calas. Là, j'avoue, tout le monde ne l'aurait pas fait, et ceux qui auraient pris position de la sorte n'auraient pas été écoutés comme lui. Bref, ça ne le dédouane pas de toutes les saloperies qu'il a pu faire par ailleurs, mais ça montre au moins que la vieillesse lui a réussi.

_________________
"Voici que s'avance l'immobilisme, et nous ne savons pas comment l'arrêter ..." - E.F.
Voir le profil de l'utilisateur
Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers :   


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum